assurance médicale internationale
SANTÉ

Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance médicale internationale

Parmi les démarches à effectuer avant s’expatrier ou partir en un long voyage, souscrire une assurance médicale internationale est une démarche incontournable. Voici l’essentiel à connaître à propos de cette assurance et son rôle important.

Qu’est-ce que l’assurance médicale internationale?

Les régimes de santé diffèrent considérablement selon les pays, de nombreux éléments étant concernés comme les tarifs des soins. Aux États-Unis par exemple, les soins de santé sont particulièrement chers. Alors qu’en France, différentes interventions sont couvertes et leurs dépenses prises en charge par la sécurité sociale et la mutuelle complémentaire du patient.

Ne serait-il donc pas plus avantageux pour un Français expatrié à l’étranger de continuer à profiter de la même couverture ? Ce qui est bien possible grâce à l’assurance médicale internationale. Pendant toute la période de résidence dans le pays étranger, la personne reste alors éligible à la sécurité sociale. Il ne faut pas confondre l’assurance santé internationale qui couvre tout et l’assurance voyage destinée aux séjours courts de moins de 90 consécutifs et couvrant seulement les imprévus.

Pourquoi souscrire une assurance médicale internationale?

La première bonne raison de souscrire à cette assurance, déjà expliquée dans le paragraphe précédent, est notamment le fait d’être éligible à la sécurité sociale et de profiter d’une couverture sur tous les soins de santé valables. Vous n’aurez donc pas à vous préoccuper des tarifs très élevés dans certains pays.

Dans le même sens, et puisque les régimes de santé diffèrent, il se peut que le soin qui vous intéresse ne soit pas couvert dans votre pays d’expatriation. Si vous ne disposez pas d’une assurance santé internationale, vous aurez alors à payer toute la somme sans aucun remboursement. Et selon votre pays de résidence actuelle, il se peut que le système de santé soit plus contraignant ou moins développé. Dans les deux cas, l’assurance internationale vous présente plus d’avantages.

Les différents types d’assurance médicale internationale

La première possibilité qui s’offre à vous est de souscrire à la CFE, l’assurance internationale publique qui a été créée en 2018. Elle propose aussi une assurance retraite et une assurance contre les risques professionnels. Son plus grand avantage est qu’elle est ouverte à tous puisqu’elle est déléguée par l’État pour assurer une mission publique. En contrepartie d’un grand inconvénient qui est son système de remboursement identique à celui de la sécurité sociale.

Elle suit le même barème et se base donc sur les mêmes tarifs de soins appliqués en France. Dans beaucoup de cas, les remboursements ne suffisent pas, car les tarifs sont plus élevés dans le pays en question. Pour une meilleure couverture, vous pouvez opter pour une assurance internationale privée dite « au premier euro ». C’est-à-dire qu’elle prend en charge les frais dès le premier euro dépensé. Elle applique des cotisations moins élevées, ne suit pas les barèmes de la sécurité sociale et présente une couverture maximale.

Notez que l’expatriation n’est pas la seule situation dans laquelle vous devez souscrire à cette assurance. C’est également le cas quand vous voulez partir dans un séjour long, notamment de plus de 90 jours.