réaliser une greffe de cheveux
BEAUTÉ

Les points essentiels sur la greffe de cheveux

Chez l’homme, l’alopécie est moins gênante tandis que les femmes, la considère comme un drame esthétique. Pou la soigner, la greffe de cheveux est la meilleure solution. C’est pourquoi depuis 2004, le nombre  des pratiquants a triplé. Actuellement, plus de 15% des femmes se font greffer leurs cheveux.

A qui s’adresse la greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux Turquie s’adresse à toutes les personnes qui souffrent d’une chute importante de leurs cheveux. Cette perte capillaire rend le cuir chevelu visible de l’extérieur. Et en même temps, le front commence à se dégarnir et laisse apparaitre les tempes. Cette pratique permet un rendu définitif et presque indétectable.

La greffe capillaire consiste à extraire une mèche de cheveu avec son follicule. De ce fait, il reste indépendant et conserve tous ses traits : couleur, épaisseur, forme, etc. Il est à noter que les techniques pour un implant capillaire sont nombreuses. Chacune d’entre elles requiert une préparation avant l’opération. Afin d’éviter les risques de saignements au cours de l’intervention, le médecin recommande souvent de stopper le traitement au Minoxidil au moins un mois avant. L’utilisation d’un gel douche antiseptique s’avère indispensable 48 heures avant la greffe.

Par ailleurs, les personnes qui ont récemment effectuées une chimiothérapie doivent patienter pendant plusieurs années avant de pouvoir réaliser une greffe de cheveux. Les bulbes sont endommagés et il faudrait attendre leur régénération.

Focus sur les différentes techniques de greffe capillaire

Il existe deux techniques de greffe capillaire : la greffe par bandelette et l’extraction folliculaire.

Réservée aux alopécies sévères, la greffe par bandelette est la plus ancienne. L’intervenant commence par administrer une anesthésie locale. Il rase ensuite les cheveux du patient situés sur la zone donneuse pendant que celui-ci s’allonge sur le ventre. Les cheveux restants ne doivent pas excéder un millimètre de long. Le chirurgien prélève aussitôt environ 50 cm² du cuir chevelu de la région occipitale en sachant qu’un cm² correspond à près de 100 cheveux. Il découpe ensuite les greffons par unité ou par groupe de trois pour les réimplanter dans la partie dégarnie à l’aide d’une aiguille. La bande est fixée par suture.

Aussi appelée FUE, l’extraction folliculaire est une méthode qui vient d’être développée récemment. Elle est adaptée à l’alopécie faible ou moyenne. Les poils peuvent être prélevés sur certaines zones de la tête ou sur d’autres parties du corps. Comme pour la méthode précédente, l’opération se déroule également sous anesthésie locale. La durée de la séance varie généralement entre 3 à 5 heures, selon l’effectif des cheveux à greffer.

Que se passe-t-il après l’implant des cheveux ?

Il est possible de mouiller les cheveux dès le jour qui suit l’opération. Seulement, il est interdit de frotter pendant 3  semaines Après cinq jours, l’usage d’un shampoing doux est recommandé. Les greffons doivent être bien hydratés afin d’empêcher la formation des croûtes et de stimuler la cicatrisation. Le patient doit se priver d’éventuels efforts durant au moins 10 jours. Evitez de teindre. La teinture doit être faite avant l’opération et non pas après. Un intervalle de 48 heures est nécessaire entre la teinture et l’implant.