parents agés
BIEN-ÊTRE

Conseils à donner à vos parents pour qu’ils restent longtemps au top de leur forme

Il vient un temps où l’on devient naturellement soucieux du bien-être de ses parents. Lorsque ceux-ci deviennent vraiment âgés, il se peut qu’on observe des petits signes de laisser-aller, de démotivation.
Et pourtant, tout le monde le sait bien : pas de bonne santé physique sans bonne santé morale, ni l’inverse !

Le vrai secret pour rester jeune longtemps, très longtemps même, c’est de prendre soin de soi chaque jour, tout en continuant à se faire plaisir.
Voici donc quelques conseils utiles à donner à vos parents pour qu’ils restent en forme et autonomes le plus longtemps possible !

Rappelez à vos parents que la meilleure chose à faire pour rester en forme, c’est de rester connecté aux autres

Ce n’est pas toujours facile de garder des liens sociaux lorsqu’on entre dans l’âge. Avec les petites complications physiques et le manque d’énergie survient peut-être aussi l’éloignement des proches. Pourtant, toutes les études scientifiques s’accordent à dire qu’une sociabilisation quotidienne éloigne le docteur et les complications liées à l’âge.

Mais comment faire, lorsqu’on a 80 ans, pour garder le lien avec ses proches ?
Le problème, c’est que la plupart du temps, les outils technologiques à notre disposition ne leur sont pas d’une grande utilité. Car il faut bien reconnaitre qu’à cet âge-là, même la plupart des smartphones ou applications « sénior » sont en réalités bien compliqués à utiliser !

Que faire alors, si on habite loin ? Opter pour une technologie vraiment inclusive, vraiment facile, et vraiment conçue pour les personnes âgées !
LiNote est une tablette tactile troisième âge. Contrairement à la plupart des autres tablettes dites « séniors », LiNote a été fabriquée dans le but unique d’être rendue très facile à utiliser pour les personnes âgées. C’est bien simple : elles n’auront presque rien à faire ! Et grâce à elle, vous pourrez envoyer à vos parents âgés des photos, des messages et des rappels, mais surtout, vous pourrez les appeler en visio quand bon vous semblera.

Si ce genre de technologie vous intéresse, voici un lien vers un guide des meilleures tablettes séniors. Vous trouverez dans celui de nombreux conseils pour choisir la bonne tablette.

Il existe une autre solution, certes moins technologique, mais tout de même très intéressante, dont nous voulions vous parler ici : la gazette Familéo.
Son principe est tout simple. Vous vous abonnez, et ensuite, il suffit que chaque membre de la famille poste ses messages et autres photos sur la plateforme Familéo. Grâce à cela, Familéo imprime une petite gazette qu’elle envoie à la personne âgée à la fréquence choisie par le type d’abonnement ! Pour les papis et les mamies, c’est comme recevoir un journal aux couleurs de sa propre famille.

Encouragez vos parents à faire des jeux !

Les jeux, ce n’est pas que pour les petits enfants, bien au contraire. Il n’y a pas d’âge pour s’amuser, et il n’existe aucune façon plus agréable d’entretenir ses neurones et autres matières grises.

Si vos parents sont très âgés mais qu’ils continuent de jouer ensemble ou de leur côté à des jeux de société ou des jeux de mots par exemple, alors tout va bien. Encouragez-les dans cette voie.
Si au contraire, ils ne sont pas très joueurs, essayez de les convaincre de s’adonner régulièrement à une activité ludique. Quel que soit le jeu, cela ne pourra avoir que des avantages !

Bien sûr, cela sera en tout premier lieu utile pour éloigner l’ennui et les pensées tristes. On sait aujourd’hui à quel point l’isolement et l’ennui peuvent avoir des conséquences graves au niveau du moral et même au niveau physiologique. Les convaincre de faire des sudokus ou de jouer aux dominos c’est déjà faire un très grand pas dans le sens de l’autonomie, bien plus qu’on ne l’imaginerait ! D’ailleurs, il existe des grilles entières de jeux, gratuites, et très faciles à trouver sur internet et à imprimer.

Pour les motiver, vous pouvez éventuellement leur montrer ces jeux sur des tablettes. Précisons qu’il n’est pas ici absolument nécessaire de disposer d’une tablette sénior : une tablette traditionnelle grand public fera parfaitement l’affaire. Installez sur celle-ci une application jeu sénior ou une application d’entrainement dédiée à la conservation de l’autonomie telle que Neuronation par exemple, et voyez si cela peut marcher !

Dites-leur que le corps est le véhicule de la bonne humeur

On ne saurait avoir un moral d’acier sans une bonne santé physique. Le but n’est pas d’entrainer vos parents aux JO, mais de les pousser à conserver leur autonomie le plus longtemps possible grâce à une activité physique douce, adaptée à leurs besoins et à leur âge.

Il existe aujourd’hui plusieurs pratiques sportives vraiment très bénéfiques pour les personnes âgées. Ces sports doux leur permettront notamment de faire travailler leurs articulations et de conserver de la souplesse. De nombreux cours de Yoga ou de Taï Chi sont dispensés dans la plupart des communes. Aucun doute que la mairie dont dépendent vos parents a vent d’un cours pour les séniors. N’hésitez pas à les appeler ou à aller sur leur site internet pour en savoir plus.
Et, comme vous le devinez sans doute, des groupes de personnes âgées qui font des sports doux ensemble est un merveilleux moyen de rompre l’isolement et la solitude !

Et si jamais vos parents sont vraiment réticents à l’idée d’aller dans un groupe de sport dédié aux séniors, c’est peut-être qu’ils n’ont pas confiance en leur capacité à « bien faire » ? On ne peut pas leur en vouloir de ne pas savoir trop en quoi consiste un cours de Yoga ou de gym douce n’est-ce pas ?
C’est pourquoi une solution alternative (et, si possible, temporaire), pourrait être de leur faire une petite initiation grâce aux nombreuses vidéos que l’on peut trouver facilement sur YouTube.

Rappelez-leur qu’il n’y a pas d’âge pour faire des rencontres

Quel que soit l’âge ou l’autonomie de vos parents, il existe une solution pour leur permettre de sortir de chez eux, et d’aller à la rencontre de personnes de leur âge.
Si vos parents sont encore autonomes, et qu’ils se sentent relativement capables de participer à des clubs du troisième âge, alors de nombreuses possibilités, dont certaines très originales, pourront être trouvées.
La plupart des CCAS ou des communes disposent en effet de clubs de jeux, d’ateliers divers (couture, théâtre, etc.) ou organisent des sorties culturelles spécialement conçues pour les ainés vivant dans la région. Il en est même qui organisent des sorties gastronomiques, ou des ateliers d’écriture ou d’expression dispensés par des écrivains publics certifiés.

Facebook Comments