greffe de cheveux
MÉDECINE

Quelles sont les différentes techniques de greffe de cheveux?

La greffe de cheveux est une technique qui consiste à combler les zones dégarnies pour les gens qui souffrent d’alopécie. Aujourd’hui, il existe plusieurs types de greffes de cheveux : FUE, FUT, IFA et DHI. Tout de suite les détails.

La greffe de cheveux FUE

La technique de FUE ou Follicular Unit Extraction est la plus pratiquée depuis un certain temps. Le principal avantage du greffe de cheveux FUE est l’absence de cicatrice linéaire sur la zone donneuse. En outre, la technique se déroule vraiment cheveu par cheveu pour un résultat naturel et original.

La méthode FUE s’adresse aux hommes et aux femmes qui ont des pertes de cheveux suite à une alopécie plus ou moins importante. C’est un choix idéal si vous avez envie de couvrir des zones petites ou moyennes. C’est aussi la meilleure technique pour combler une petite tonsure ou pour compléter une barbe. Les résultats sont naturels. En effet, les greffons se mêlent avec vos vrais cheveux. Du coup, il est difficile de reconnaitre que vous avez réalisé la greffe de cheveux. 

La greffe de cheveux FUT

Une autre technique de greffe est la méthode FUT ou Follicular Unit Transplantation. Également appelé technique de la bandelette, le principe de la méthode se repose sur le prélèvement des greffons derrière le crâne sous forme de bandelettes, la découpe de ces éléments en microgreffons et la réimplantation de ces derniers dans la zone concernée.

La méthode FUT peut se faire, même si le patient souffre d’une calvitie avancée. En ce qui concerne l’intervention, c’est très rapide. 4 à 6 heures suffisent pour réaliser la technique FUT. Cela dit, il n’y a pas d’hospitalisation. Et par-dessus tout, il n’y a pas de rasage sur la partie concernée. Outre la méthode FUE, c’est également l’une des techniques appréciées par ceux qui souhaitent corriger la perte de cheveux.

La greffe de cheveux IFA

La méthode IFA ou Implantation Folliculaire Automatisée se distingue des techniques précédentes. En effet, l’extraction des follicules est réalisée par une machine. L’appareil prélève les unités folliculaires sur le crâne du patient. Mais ensuite, la réimplantation des greffons s’effectue de la même manière que pour la méthode FUE et FUT.

La méthode IFA ne laisse aucune trace. En outre, il n’y a aucun risque de transsection, de douleur ou de cicatrice. L’intervention s’effectue sous une anesthésie locale. De ce fait, vous n’allez ressentir aucune douleur. Par ailleurs, les résultats sont visibles rapidement.

La greffe de cheveux DHI

La technique de greffe de cheveux DHI ou Direct Hair Implantation est une méthode évoluée de la FUE. En d’autres termes, le principe se repose sur l’extraction des follicules pileux un à un. La technique DHI se démarque des autres méthodes par le fait que tout du processus de greffe se déroule manuellement, sans la moindre utilisation d’une machine.

Cela s’effectue par un médecin expert. Depuis le prélèvement de chaque follicule jusqu’à l’implantation de chaque greffon, il effectue à la main. Étant réalisée manuellement, la précision est assurée. Tous les détails comme la profondeur, l’angle ainsi que la direction de l’implantation sont pris en compte pour assurer la perfection du résultat.

Facebook Comments